Mickaël Bessaque: « Faire mieux partout pour être plus fort demain »

Mickaël Bessaque Montluçon Foot
  • 01/06/2019
  • Montluçon Football
  • Seniors N3
  • 1
  • 449 Views

Le championnat de N3 terminé, Mickaël Bessaque nous livre son sentiment sur la saison passée et se projette sur la prochaine saison.

Le niveau général de ce championnat de N3 a-t-il été conforme à ce que tu envisageais?

Mickaël Bessaque (MB): Ayant précédemment entrainé deux clubs de R1, dont l’un hors de la région Auvergne Rhône-Alpes, je n’avais pas d’idée précise sur le niveau du National 3. J’avais néanmoins conscience que les écarts démographiques entre les clubs du grand Lyon et ceux de l’Auvergne, hors Clermont, allaient sans doute traduire certaines différences, ce qui a été le cas.

Quelles ont été tes principales satisfactions?

MB: L’objectif du maintien a été atteint et de façon assez nette puisque l’équipe n’a jamais été en position de relégable. Elle a compté un bon « matelas » de points d’avance, jusqu’à 10 points à un moment. L’autre grand motif de satisfaction a été l’intégration des jeunes dans l’équipe fanion. Ils ont prouvé que l’on pouvait compter sur eux et vont assurément continué à progresser. Quand on peut faire émerger un jeune en équipe séniors A, c’est toujours une grande satisfaction et cela récompense le travail de tous les éducateurs au préalable.

Quels ont été tes regrets sur cette saison?

MB: En termes d’effectif, la saison n’a pas été des plus simples avec 3 départs à la trêve hivernale et nous n’avons pas été épargnés par les blessures (Baptiste, John, Alexis). L’autre regret est que le nombre de points final obtenu ne me parait pas en rapport avec le contenu de nos prestations sur plusieurs matchs. Nous aurions du nous mettre à l’abri de façon encore plus confortable.

Cela fait 2 saisons que le nombre de descentes est limitée à 2 équipes, mais il peut très bien y avoir 3 ou 4 relégués la prochaine saison. Comment faire pour positionner plutôt l’équipe vers le milieu de tableau pour éviter tout risque de ce type?

MB: Quand j’épouse un projet c’est avant tout pour le faire avancer. Il faut se persuader que nous sommes tous co-responsables de ce projet, le club et ses partenaires publics et privés. Si nous voulons pouvoir exister davantage dans ce championnat de N3, il faut progresser à tous les niveaux. Comme nous ne pourrons jamais compenser le déficit démographique par rapport à des clubs environnant Lyon ou Clermont, il faut donc progresser dans tous les autres domaines pour mieux travailler afin de davantage rivaliser.

Concrètement quels axes de progrès te paraissent ils essentiels?

MB: Pour véritablement implanter le club sur la durée et espérer un jour voir plus haut, trois axes sont fondamentaux.

Tout d’abord les conditions d’entrainement. Il est vital qu’elles soient optimum. Cela veut dire concrètement des terrains régulièrement tondus, roulés, et arrosés quand cela est nécessaire. Avoir de bonnes surfaces de jeu, c’est ainsi éviter que les joueurs se blessent. Il serait aussi essentiel de pouvoir disposer de davantage de terrain synthétique durant la saison hivernale.

Ensuite, l’autre axe doit être le développement de nos ressources issus des partenaires. Un potentiel existe sur le bassin montluçonnais. Il faut que ce soit une priorité et chacun doit se persuader que c’est le job de tous que de développer le réseau de partenaires.

Enfin, le rôle de la section sportive est primordial pour la formation des jeunes. Pour permettre une meilleure progression de leur niveau de jeu, il serait important que les meilleurs enfants du bassin puissent du collège jusqu’à la terminale faire leurs parcours scolaire et sportif via la section avec des conditions d’entrainement adaptées.

D’une façon générale, il est vital de faire mieux partout pour être plus fort demain. Une prise de conscience générale permettrait de s’inscrire dans un projet global de développement du club.

Quels sont les objectifs en termes d’effectifs pour l’intersaison?

MB: Le premier objectif c’est d’abord la stabilité de notre effectif. J’aimerais pouvoir conserver au moins 75 à 80% des joueurs de l’équipe de N3. C’est fondamental car cela permet de travailler sur ce qui a déjà été mis en place.

Nos prestations, je l’ai précisé, ont été globalement bonnes, mais on a manqué parfois de rigueur, de discipline , de sérieux à certains moments de matchs qui nous ont coûté des points. L’objectif ce serait aussi de pouvoir combler ces manques en apportant une plus-value.

Nous avons commencé d’y travailler et ce sera l’enjeu des prochaines semaines.

 

Share:

Une réponse à l'article:

  • Pézard
    at 14:47

    Félicitations aux joueurs, staff, dirigeants/bénévoles du club pour une saison qui aurait pu être meilleure (voire pire !), mais quand même honnête, étant donné les moyens dont ils disposent. Une nouvelle saison un peu plus confortable semble être
    accessible, si les conditions relevées par le coach sont améliorées. Bonne AG à toutes et tous !

    Allez les « Jaune et……bleu » !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *